Mohammed Aoun sur l’objectif d’intégrer un centre de formation de basket.

3 Avr 2023 | Interview | 0 commentaires

Tous les jeunes joueurs de basket qui souhaitent percer ont pour objectif d’intégrer un centre de formation. Est-ce l’objectif prioritaire a se fixer ? Comment réussir à intégrer un centre de formation ? Comment se passe la vie dans un centre de formation ? Autant de sujets que nous avons abordés avec Mohammed Aoun, responsable du centre de formation du Champagne Basket et coachs des Espoirs Pro B.

Définir son processus

Intégrer un centre de formation est compliqué. Les places sont limitées et tout le monde veut atteindre ce même objectif. Le meilleur moyen d’atteindre un but est de se fixer le bon objectif mais plus important de définir un processus et un plan d’actions pour y arriver. 

« Le meilleur objectif ça ne doit pas être je veux rentrer en centre de formation. Leur objectif, c’est qu’est ce que je dois faire pour rentrer en centre de formation. »

Comprendre ce qu’on attend de toi

Une fois que tu t’es fixé les bons objectifs et que tu as défini ton processus pour y arriver. Tu dois également te renseigner sur ce que proposent les différents centres de formation de basket et comprendre ce qu’ils attendent de toi.

« Le premier truc que je regarde c’est leur parcours. Moi un joueur qui a fait départemental, qui a fait régionale, qui a fait une année en championnat de France U18 et qui derrière est parti sur un niveau prénationale. Ce n’est pas facile pour lui. La difficulté il la connaît. Il a jamais abandonné sur ces étapes. »

Tu dois être prêt à t’investir à fond

Intégrer un centre de formation de basket n’est qu’une étape. Tu dois être prêt à t’investir à fond pour réussir. Dans tous les centres de formations il est obligatoire de suivre une scolarité au moins jusqu’au niveau BAC ou équivalent. Entre le basket et les études, les journées sont chargées et réclament beaucoup d’investissement personnel. 

« Toutes les journées se ressemblent dans la construction. Il y a 1H de travail de muscu le matin, 1H de travail des fondamentaux individuel après la muscu et le soir on est sur du travail collectif… En plus du côté scolaire. « 

interview partie 1

n’atttache pas trop d’importance aux statistiques

Aujourd’hui, dans un monde ou la donnée est reine comme on peut le voir en NBA ou encore dans le championnat de France. Il est important de se détacher de l’importance des statistiques. Cela doit être un indicateur des points forts et des points à améliorer. Mais, pas une fin en soi.

« Tu ne joues pas pour tes statistiques. Tes statistiques doivent être une indication dans ce que tu fais. Dans le profil de joueur que tu es en train de développer. »

accepte de faire des erreurs

Tu te dis que si tu fais des erreurs ou que tu as certaines faiblesses dans ton jeu, tu ne pourras pas intégrer un centre de formation. C’est faux. Les coachs de centre de formation sont là pour t’aider à progresser, à améliorer ton jeu.

« Moi, ça ne me pose pas un problème que tu perdes ton duel aujourd’hui. Ce qui me pose problème, c’est que tu fais tout pour l’éviter ce duel-là et que tu ne travailles jamais pour progresser. « 

interview partie 2

Encore un grand merci à Mohammed de nous avoir donné autant d’informations.

Comme tu l’as compris, ce qui est très important c’est de mettre en place un processus pour atteindre tes objectifs et voir à long terme.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *